hotel romantico a Venezia

  nozio


La Dolce Vita

Venise offre des possibilités de distraction et d'amusement pour tous les goûts: Il est possible de savourer un apéritif dans un des élégants cafés de la Place Saint-Marc, d'écouter un opéra lyrique au Grand Théâtre La Fenice, ou bien de découvrir la tradition liée aux « bacari » vénitiens (tavernes typiques).

Pour les esthètes les plus raffinés, il n'y a rien de mieux, entre un musée et l'autre, qu'une agréable pause dans un local historique et aristocratique comme le Café Florian ou le Quadri de la Place Saint-Marc ou bien comme l'Harry's Bar ou l'Harry's Dolci de la Giudecca.

Le Café Florian se trouve sous les arcades des Procuraties Nouvelles et est considéré comme un des symboles de Venise. Dès son inauguration qui eut lieu en 1720, le Café Florian accueillit des hôtes illustres comme Goldoni, Lord Byron, Foscolo, Goethe, Dickens, Proust, D'Annunzio et Eleonora Duse, Rousseau, Stravinsky, Modigliani. Les salles intérieures sont splendides: la Salle des Miroirs, la petite Salle Orientale, la Salle du Sénat et la Salle Liberty sont des bijoux du XIXéme siècle à admirer en savourant un bon café et en goûtant quelques petits gâteaux délicieux. Pendant la belle saison il est également possible de se détendre aux tables à l'air libre, au coeur de la Place Saint-Marc, bercé par la musique jouée par l'orchestre privé du Café.

Un autre local historique est sans aucun doute le Harry's Bar, ouvert par Giuseppe Cipriani en 1931 dans un petit entrepôt proche à Saint-Marc qui devint en quelques années un des restaurants les plus célèbres du monde. Parmi les estimateurs de la cuisine de Cipriani, il y eut des artistes et écrivains comme Hemingway et des hommes politiques et des souverains qui contribuèrent à en alimenter la légende. Avec Arrigo Cipriani, l'inventeur du Bellini (cocktail à base de vin blanc et de jus de pêche), l'Harry's traversa l'océan et débarqua à New York.

Les passionnés de l'opéra lyrique et du ballet pourront assister aux spectacles organisés au Grand Théâtre La Fenice, récemment reconstruit "comme il était et où il était" après un terrible incendie.

Si vous avez envie d'amusements plus simples dans des lieux plus informels, nous vous conseillons un tour des "bacari": les caractéristiques bistrots de Venise, avec d'imposantes tables en bois et des comptoirs remplis de "cicchetti" (amuse-gueules). Parmi les plus caractéristiques, citons le "Do Spade" et le "Volto", où vous pourrez boire la fameuse "ombra" de vin en respirant une atmosphère vraiment authentique.


Pour ceux qui recherchent des lieux pleins de vie, nous conseillons sans aucun doute Campo Santa Margherita et les alentours, point de rencontre des universitaires et artistes, et la zone du Ghetto, en particuliers la toute proche Fondamenta della Misericordia, sur laquelle donnent des restaurants ethniques, bars et locaux historiques comme le « Paradiso Perduto ».

Auteur: NOZIO